De la physiothérapie du Serna. Nous voulons parler d’un exercice avec de nombreux avantages et encore inconnu par beaucoup, nous parlons de la MARCHE NORDIQUE ou NORDIC WALKING.

C’est un sport très répandu dans les pays du nord de l’Europe (Finlande, Autriche, Allemagne, etc.) et aux Etats-Unis, où l’on marche naturellement avec des cannes qui accompagnent l’équilibre naturel de la marche humaine et exercent une grande partie de la musculature du corps.

Parmi ses principaux bienfaits pour la santé, nous soulignons :

  1. C’est un sport relativement doux, donc presque tout le monde peut le pratiquer. Pour ce faire, il convient de faire un test d’effort pour vérifier qu’il n’est pas incompatible avec notre santé.
  2. C’est un sport aérobique qui améliore notre système cardiovasculaire et notre résistance cardiorespiratoire.
  3. Nous avons l’avantage de marcher ou de marcher en puissance, en éliminant la charge d’impact de la course, mais en gardant le juste pour aider l’ostéoporose, par exemple.
  4. Il aide à réduire le niveau de stress et dans certains cas à la dépression, puisqu’aux bienfaits du sport, on peut ajouter le pouvoir de le faire à l’extérieur, en couple, en famille, etc.
  5. Il brûle environ 30 % plus d’énergie que la marche sans cannes. Cela nous aide à nous mettre en forme et à contrôler le poids ou à perdre dans certains cas, puisqu’il nous permet d’aller plus vite que la marche.
  6. Il aide à tonifier le dos, les bras et les jambes.
  7. Il améliore notre flexibilité, notre endurance, notre coordination, etc.
  8. Aide à compenser la musculature des deux côtés dans les sports unilatéraux comme le golf, le tennis, le football, le paddle tennis, etc. Et ça renforce le train supérieur.

Lors de sa réalisation, comme dans tout sport, il est nécessaire de prendre en compte pour le faire avec une technique adaptée :

  • Le premier, les bâtons de marche nordique, ne valent rien, et les vêtements et les chaussures pour différentes périodes de l’année, différents terrains, etc.
  • Marchez droit, mais sans forcer.
  • Étendre le mouvement des bras en les balançant pour marcher, en les gardant détendus, pour faire des mouvements larges.
  • Angle correct de la canne, lors du clouage des cannes, le point d’appui doit coïncider avec le point de gravité du corps, c’est-à-dire que la canne d’appui, qui est celle qui marque le mouvement de l’impulsion, ne peut être supportée très loin du corps et du point de gravité.
  • Longueur de la marche, doit être coordonnée avec l’étirement du bras, pour maintenir la posture correcte. Nous avons chacun nos propres pas.
  • En cas de doute, demandez conseil à un expert, qui saura toujours vous conseiller.

Une fois que vous aurez vu ces avantages et la technique, nous espérons que vous serez encouragés à rendre ce sport si complet.

Nous attendons vos commentaires avec impatience.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *