La marche nordique pour la femme enceinte

La marche nordique pour la femme enceinte

4.8/5 - (5 votes)

La grossesse est une aventure merveilleuse qui transforme le corps de la femme et réclame des soins particuliers. De nombreuses futures mamans cherchent à rester actives et en bonne santé, tout en respectant les besoins de leur corps changeant. La marche nordique pourrait bien être l’activité idéale pour elles. Plongeons dans le monde inspirant de cette discipline.

La magie de la marche nordique durant la grossesse

Une activité douce mais efficace

La marche nordique est un sport complet et doux qui tonifie le corps, améliore le souffle et renforce notre endurance globale. Il s’agit d’une pratique parfaitement adaptée aux femmes enceintes, offrant une belle harmonie entre exercice physique et détente mentale.

Nordic Walking, comme on l’appelle aussi, implique non seulement les jambes, mais aussi les bras, les épaules et le tronc – ce qui en fait une excellente forme d’exercice pour maintenir un tonus musculaire global sans stress excessif.

Où pratiquer la marche nordique ?

Que vous soyez à la campagne ou en milieu urbain, il existe toujours des lieux propices à la pratique de la marche nordique. Parcs locaux, chemins forestiers, plages ou même rues piétonnes peuvent constituer votre terrain d’entrainement.

C’est également l’occasion de profiter du grand air et de se connecter avec la nature, augmentant ainsi ses bienfaits tant sur la santé physique que psychologique.

Découvrons maintenant en quoi cette discipline est bénéfique pour le corps de la femme enceinte.

Embrasser les bienfaits de la marche nordique pour le corps de la femme enceinte

Embrasser les bienfaits de la marche nordique pour le corps de la femme enceinte

Le renforcement musculaire et cardiovasculaire

La marche nordique sollicite de façon équilibrée l’ensemble du corps. Les muscles sont renforcés sans être trop sollicités, ce qui est idéal pendant la grossesse. Cette activité aide aussi à améliorer l’endurance et le système cardiovasculaire, favorisant une bonne circulation sanguine.

Ainsi, pratiquer régulièrement cette activité peut aider à prévenir des problèmes fréquents pendant la grossesse tels que les jambes lourdes ou les gonflements.

Une posture améliorée et un soulagement des douleurs dorsales

La marche nordique favorise une bonne posture grâce à l’utilisation des bâtons qui aident à se tenir droit. Cette posture correcte contribue à soulager les tensions dans le dos, souvent présentes chez les femmes enceintes.

Lire plus  Tapis de marche bureau : choisir le modèle adapté à votre espace de travail

De plus, cette pratique aide à renforcer les muscles abdominaux profonds qui soutiennent le ventre en croissance, contribuant ainsi à prévenir les douleurs dorsales.

Maintenant que nous connaissons ces avantages, voyons comment adapter notre pratique au fil de nos trimestres.

Adapter sa pratique de la marche nordique au fil des trimestres

Premier trimestre : une introduction en douceur

Le premier trimestre de la grossesse est souvent marqué par la fatigue et les nausées. C’est pourquoi il est conseillé d’adapter son rythme et ses séances de marche nordique à son bien-être du moment. Une pratique douce, à un rythme lent-moderé, sera idéale.

L’essentiel est d’écouter son corps, sa respiration et ses sensations. Une séance peut durer entre 30 minutes à 1 heure en fonction de vos capacités et de votre confort.

Deuxième et troisième trimestres : ajuster l’intensité

Durant le deuxième et le troisième trimestre, l’énergie revient souvent, permettant de pratiquer la marche nordique avec plus d’intensité. Cependant, il convient toujours d’adapter l’exercice pour ne pas trop se fatiguer.

Le ventre qui s’arrondit demande aussi quelques adaptations dans la façon de tenir les bâtons pour rester confortable. Il est primordial de maintenir une bonne posture tout au long de l’exercice.

Avec ces conseils en tête, voyons quel équipement choisir pour une pratique confortable.

Les accessoires incontournables pour une marche nordique confortable et sûre pendant la grossesse

Des bâtons de marche adaptés

Les bâtons sont l’un des éléments les plus importants dans la pratique de la marche nordique. Ils doivent être choisis judicieusement en fonction de votre taille et de votre niveau de confort. Une bonne paire de bâtons permettra d’optimiser la marche tout en offrant un appui sûr.

Il est aussi important d’ajuster la hauteur des bâtons au fur et à mesure que votre ventre s’arrondit pour garder une posture correcte.

Des chaussures confortables

Choisissez des chaussures de marche qui offrent un bon soutien du pied et une semelle antidérapante pour éviter les chutes. Pensez aussi à opter pour une taille légèrement plus grande que vos chaussures habituelles, en raison des pieds qui peuvent gonfler pendant la grossesse.

L’idéal est d’avoir une chaussure respirante, conviennent à tous terrains et avec un bon système d’amorti.

Chaque activité physique demande quelques précautions : voyons celles liées à la pratique de notre discipline.

Précautions à prendre et écoute de son corps pendant l’exercice

Consulter son médecin

Même si la marche nordique est considérée comme une activité douce, il est essentiel avant toute chose de consulter son médecin ou sa sage-femme avant de commencer ou continuer cette pratique lorsqu’on est enceinte. Seul un professionnel de santé sera en mesure d’évaluer vos capacités physiques et vous donner le feu vert.

Lire plus  La marche nordique aide-t-elle à perdre du poids ?

S’hydrater et se nourrir correctement

Pendant l’exercice, n’oubliez pas de boire régulièrement, même si vous ne ressentez pas la soif. Il est aussi recommandé de manger une collation avant l’effort pour éviter une baisse d’énergie durant la séance.

Et bien sûr, il est primordial de s’arrêter et de se reposer dès que le besoin s’en fait sentir.

Pour finir, partageons quelques expériences inspirantes de futures mamans adeptes de la marche nordique.

Partage d’expériences inspirantes de futures mamans adepte de la marche nordique

Anne, 32 ans, enceinte de 6 mois

Anne pratique la marche nordique depuis plusieurs années déjà. Enceinte de 6 mois, elle continue cette activité qu’elle adore et qui lui procure beaucoup de bien-être. « Cela me permet de bouger sans me fatiguer outre mesure, tout en profitant du grand air », confie-t-elle.

Sophie, 29 ans, enceinte de son premier enfant

Sophie a découvert la marche nordique lorsqu’elle est tombée enceinte. Elle apprécie particulièrement cette activité qui lui offre un moment privilégié avec son bébé à naître. « Je ressens chaque mouvement du bébé pendant ma marche ; c’est notre moment à nous deux ».

Pour conclure, la marche nordique se révèle être une excellente pratique pour les femmes enceintes. Alliant douceur et efficacité, elle contribue au maintien d’une bonne forme physique tout en respectant les importantes transformations du corps lors de la grossesse. Chaque femme, chaque grossesse étant unique, il est fondamental d’écouter son corps et de s’adapter à ses propres sensations. Alors, prêtes à chausser vos baskets et saisir vos bâtons ?

Retour en haut