Marcher et avancer avec la sclérose en plaques



Dans le cadre des cours de marche nordique que je donne, j’ai été amenée à rencontrer des personnes atteintes de sclérose en plaques à la recherche d’activités sportives adaptées et compatibles avec la maladie.





Avec Audrey, patiente experte SEP qui a contracté la maladie il y a 10 ans à l’âge de 27 ans et Murielle, 46 ans qui a découvert la maladie à 40 ans mais il s'est avéré qu’elle vivait avec depuis au moins 15 ans, donc atteinte depuis l’âge de 25 ans,  nous avons conduit un programme de pratique et d’observation de la marche nordique sur un cycle de cinq séances.

Murielle et Audrey découvrent la marche nordique


Il est d’ores et déjà reconnu qu'une activité physique régulière permet de ralentir l'évolution de la SEP :

  • limiter la fatigue 
  • favoriser la résistance physique 
  • augmenter la puissance musculaire
  • ne pas tomber dans la spirale de la sédentarité, facteur de risque important de maladies chroniques métaboliques ;

Au cours de ces séances de marche nordique sur mesure, j’ai introduit des techniques de respiration, relaxation, méditation et yoga dans le but d’effectuer des observations sur les bienfaits et le mieux-être dans la vie avec la maladie. Observations réalisées par mes deux marcheuses qui ont rendus compte étape par étape de leurs ressentis corporels et psychiques.

La mise en place du cadre de test 
Cinq séances d’une heure trente ont été programmées au mois de juin-juillet 2017, avec une définition de l’objectif de l’accompagnement et de la pratique d’une activité sportive douce et adaptée.

  • Pour Murielle : Améliorer mon quotidien avec la SEP, prendre du temps pour Soi.
  • Pour Audrey : Découverte d’une pratique sportive adaptée à la SEP, complète et intéressante par rapport à notre pathologie

En début de chaque séance, nous faisions un état des lieux sur les ressentis et sensations du jour du corps et de l’esprit, avec une auto-évaluation sur une échelle de 1 à 10.
Idem en fin de séance, ceci dans le but d’évaluer l’impact d’une pratique, mais également l’évolution d’une semaine sur l’autre et sur un cycle d’un mois.


Des séances adaptées et en connexion avec la nature
Séance après séance, j’ai vraiment cherché à adapter le contenu de chaque cours en fonction de l’état psychique et physique de mes élèves et des ressentis que j’avais dans l’accompagnement sur mesure que je pouvais leur apporter, avec pour intention le souhait de mieux se connaître, d’apprendre une pratique qui leur permettrait d’acquérir une certaine autonomie pour accompagner leur maladie au quotidien.

Parce que je suis intimement convaincue que le contact avec la nature et les éléments naturels est un facteur amplificateur sur le chemin du bien-être, la pratique de la marche nordique est une activité qui présente de nombreux bénéfices (activation globale et douce du corps, travail sur l’équilibre, la fluidité, la circulation sanguine, la synchronisation,…) tout en étant la métaphore de son avancée sur le chemin de la vie.

Un bénéfice fortement pressenti par Audrey qui suit des études de naturopathie.

Contempler et se connecter à la nature


Ce que nous avons travaillé au cours des différentes séances : 

  • Le principe et l’apprentissage de la technique de la marche nordique avec une allure et des mouvements adaptés
  • Techniques de respiration, écoute du souffle, de ses ressentis
  • Relaxation, méditation, visualisation
  • Mouvements de yoga avec pour intention le relâchement, le lâcher prise, l’observation de ses possibilités, de ce qui procure une sensation de mieux-être
  • Adaptation, écoute de ses besoins, de ses envies. Apprendre à se respecter, à avancer avec la maladie avec bienveillance et acceptation, respect de ses propres rythmes


Les contraintes liées à la maladie 
D’un jour sur l’autre, d’une semaine à l’autre, en fonction des événements internes et externes, des activités, des emplois du temps, des contraintes professionnelles ou familiales, nous sommes tous en proie à des variations de notre forme et de notre moral. La maladie est un amplificateur, les maux du corps viennent révéler les mots que l’on ne sait pas toujours exprimer. La maladie impose parfois ses rythmes, pose des limites. Aussi certaines difficultés ont été exprimées au cours des séances :


  • douleurs dorsales
  • faiblesse musculaire des jambes
  • courbatures des pectoraux en raison des mouvements des bras (avec les bâtons)
  • grande fatigue physique et mentale
  • difficulté à prioriser certaines contraintes du quotidien

Avec la SEP, l’état corporel, les douleurs, les courbatures, la fatigue sont amplifiées. Nous avons donc adapté au mieux chaque séance, avec un constat global : les pratiquantes se sentaient toujours mieux en fin de séance qu’au début de séance. Le cycle leur a permis en outre de mieux se connaître et de mesurer l’amélioration ressentie avec une pratique régulière, une période définie.

J’ai pu observer que la pratique consciente d’activités adaptées comme le yoga, la méditation, la marche nordique apportaient mieux-être, équilibre et harmonie, dans des situations de stress ou de maladies, de blessures, de déséquilibres corporels, émotionnels ou psychiques. Par mon expérience et mon chemin, mes enseignements, je suis amenée à proposer des pratiques adaptées aux situations rencontrées.

Les bienfaits observés de la pratique avec la SEP

Pour Murielle :  « L’expérience a vraiment été plus que positive sur mon état mental et physiquement malgré des douleurs musculaires importantes au début celles ci ont fini par diminuer et aujourd'hui je pense qu'une activité régulière m’amènerai à une amélioration physique dans le temps. »

Pour Audrey : « J’avais lu plein de choses positives sur la marche nordique et là j’ai pu m’en rendre compte par moi-même,  c’est vraiment une activité complète et intéressante par rapport à notre pathologie et comme le yoga,  elle est vraiment personnalisable.
Ensuite, j’ai pris du temps pour moi. Ce qui au fond est assez rare car je suis une vraie hyperactive et ce n’est absolument pas compatible avec la SEP. Cela m’a fait prendre d’autant plus conscience que prendre du temps pour moi, pour ma santé et mon bien-être était bénéfique et essentiel et à quel point je devais canaliser mon énergie et faire des choix. Au travers de notre pratique hebdomadaire, j’ai pu formuler et m’avouer cette nécessité en étant plus à l’écoute de moi-même. »


  • Mieux-être au contact de la nature
  • Détente physique, sensation de plus de légèreté
  • Les pensées négatives s’estompent. Esprit plus positif
  • Déblocage des douleurs, assouplissement
  • Découverte de ses sensations
  • Prise de conscience du sens que l’on peut donner à ses actions
  • Savoir se poser, prendre du temps pour soi, se donner la priorité
  • Apprendre à respecter ses rythmes, ses envies, ses besoins


Ce cycle de cinq séances a été un test et un petit bout de chemin parcouru ensemble. Je remercie Audrey et Murielle de s’être prêtées à cette expérience de pratique adaptée et en conscience. Une première pour moi sur mon chemin de découverte et d’apprentissage des méthodes naturelles qui permettent de s’accompagner et de devenir autonome sur le chemin de la guérison et/ou du mieux-être.

Je suis convaincue que nous avons tous en nous les ressources et potentiels pour le faire, chacun à notre niveau. Les outils que je pratique et enseigne à savoir la marche nordique, la méditation et le yoga sont parfaitement adaptés et de plus en plus utilisés dans cette optique.

En plus de la pratique hebdomadaire d’une activité de groupe motivante, je conseille à Audrey et Murielle, mais aussi à toute personne en recherche de bien-être une pratique quotidienne, à son rythme et en fonction de ses possibilités, avec un mix de marche, de yoga, relaxation ou méditation. 

L’idéal étant de pouvoir s’accorder cette parenthèse pour soi, au minimum une demi-heure par jour. Soit le matin, au moment du lever, soit dans la journée (pause de midi) ou encore le soir avant de se coucher, comme sas de décompression.

Rencontre avec un piano pour une balade musicale !

Si vous souhaitez mettre en place des activités adaptées de ce type, en entreprise, dans une association, dans l’accompagnement de pathologies comme le burn out, le surpoids, les maladies chroniques, le stress,… n’hésitez pas à me contacter. 

Comme Murielle et Audrey souhaitent poursuivre l’activité, Nordic Nature devrait proposer des cours adaptés à partir de la rentrée de Septembre.

Liens / pour en savoir plus  :
http://www.inseparable-blog.com/zoom-sur-les-patients-experts-4/
https://www.pasolo.com/jeminforme/la-sclerose-en-plaques-et-le-sport.html

Aucun commentaire