Marcher en beauté et danser sous les étoiles...

Ciel étoilé sur Monument Valley

Il y a quelques temps je suis allée à la rencontre des indiens Navajos et de leur culture. Pas par hasard. En effet, la spiritualité navajo est fondée sur le culte de la nature, de l'harmonie, de la beauté. Des valeurs simples, qui me sont chères depuis toujours.
Un de leur chant sacré évoque la marche en beauté. La marche, métaphore de l'avancé de l'homme sur le chemin de sa vie.

« La beauté devant moi, fasse que je marche
La beauté derrière moi, fasse que je marche
La beauté au-dessus de moi, fasse que je marche
La beauté au-dessous de moi, fasse que je marche
La beauté, tout autour de moi, fasse que je marche »


"Marcher en beauté", cette vision ancienne des navajos, entre conception sacrée et manière de vivre, complexe mais inscrite dans la simplicité, la beauté, l'harmonie, l'émerveillement.
Dans la nature, qu’elle soit humaine, animale ou universelle, l’Homme vivant au même rythme que le cycles des saisons, des jours et des nuits, du soleil et de la lune, de la nature dans son universalité trouve sa plénitude.

En harmonie avec la nature, avec le minéral, l'animal, le végétal, l'homme y puise sa force, son inspiration, sa créativité. En esprit avec la nature, l'homme est proche de sa vraie nature. Sans tourments ni tracas, sans angoisses ni peurs, sans attente ni projection, sans attaches ni jugement, il est lui-même, libre dans l'instant-présent.


Marcher en beauté, c'est marcher sans culpabilité, c'est marcher détaché du regard de l'autre, c'est marcher avec simplicité et humilité dans le respect de l'essentiel de ce qui nous entoure. Les autres hommes, mais aussi les animaux, les fleurs, les arbres, les gouttes de pluie, les pierres, les torrents, les nuages, le soleil. Marcher, regarder, écouter, déguster, sentir et apprécier les merveilles que la nature nous offre.

Découvrir à l'infini, l'infinie création de la nature divine. Tout est là à portée de main, dans la nature qui sans effort produit tout, créer tout, dans un cycle de vies sans fin, sans cesse renouvelées.
Sans effort les arbres poussent, sans douleurs les fruits murissent. La terre, le soleil et la pluie font leur oeuvre, quoi qu'il. Doucement, patiemment avec confiance.

Tout est là, issu de la poussière des étoiles, rien n'est à inventer. Juste à transformer, à recycler, à créer, simplement, naturellement, en harmonie et en beauté.

L'arc en ciel, magie de la lumière, un pont entre ciel et terre.

Eblouie par le soleil, éclairée par la lune, mouillée par la pluie, mes pieds foulent avec respect et gratitude la terre, mère de toute vie sur terre. Il n'y a qu'à regarder, à inspirer, ici tout n'est que beauté, luxe, calme et volupté.

Il n'y a qu'à lever la tête, ouvrir les yeux, prendre ses bâtons et inspirer à plein poumon l'air souffle de vie, à boire à ta source, l'eau source de vie.

Je vous invite à marcher en beauté demain soir et à danser sous les étoiles à l'occasion de la Summer Full Moon...




Aucun commentaire