De retour en septembre...le programme de la rentrée !


Bonjour à toi visiteur du site Nordic Nature ! Je te souhaite un bel été ensoleillé et de belles vacances. Profites-en pour te reposer, te ressourcer, faire de belles balades en montagne ou au bord de la mer.

Emerveille toi des beaux paysages, des couchers de soleil, du chant des cigales dans les champs de lavande, de la douceur des longues soirées d'été sous la tonnelle, d'une sieste à l'ombre des figuiers.

Déguste les fruits de l'été, prends le temps de cuisiner de fraîches salades à base de produits frais et de saison.

Débranche la télé et coupe l'ordinateur et danse au son des festivals de l'été, des guitares entre copains qui résonnent autour du feu.

L'été sent bon l'évasion, le farniente, les envies de larguer les amarres et de prendre le large. Profitez-en, aimez l'instant, faites vous du bien et rêvez grand. Aimez la Vie et dites merci. Moi je m'évade sur mon Chemin de Compostelle, il m'appelle depuis si longtemps, je lui répond enfin présent.


Je vous donne rendez-vous au mois de septembre pour la reprise de cours de Marche Nordique et des conseils forme et bien-être sur le blog nordic nature...d'ici là, BONNES VACANCES.

  Le Programme de la rentrée est par ici. 

Marcher en beauté et danser sous les étoiles...

Ciel étoilé sur Monument Valley

Il y a quelques temps je suis allée à la rencontre des indiens Navajos et de leur culture. Pas par hasard. En effet, la spiritualité navajo est fondée sur le culte de la nature, de l'harmonie, de la beauté. Des valeurs simples, qui me sont chères depuis toujours.
Un de leur chant sacré évoque la marche en beauté. La marche, métaphore de l'avancé de l'homme sur le chemin de sa vie.

« La beauté devant moi, fasse que je marche
La beauté derrière moi, fasse que je marche
La beauté au-dessus de moi, fasse que je marche
La beauté au-dessous de moi, fasse que je marche
La beauté, tout autour de moi, fasse que je marche »


"Marcher en beauté", cette vision ancienne des navajos, entre conception sacrée et manière de vivre, complexe mais inscrite dans la simplicité, la beauté, l'harmonie, l'émerveillement.
Dans la nature, qu’elle soit humaine, animale ou universelle, l’Homme vivant au même rythme que le cycles des saisons, des jours et des nuits, du soleil et de la lune, de la nature dans son universalité trouve sa plénitude.

En harmonie avec la nature, avec le minéral, l'animal, le végétal, l'homme y puise sa force, son inspiration, sa créativité. En esprit avec la nature, l'homme est proche de sa vraie nature. Sans tourments ni tracas, sans angoisses ni peurs, sans attente ni projection, sans attaches ni jugement, il est lui-même, libre dans l'instant-présent.


Marcher en beauté, c'est marcher sans culpabilité, c'est marcher détaché du regard de l'autre, c'est marcher avec simplicité et humilité dans le respect de l'essentiel de ce qui nous entoure. Les autres hommes, mais aussi les animaux, les fleurs, les arbres, les gouttes de pluie, les pierres, les torrents, les nuages, le soleil. Marcher, regarder, écouter, déguster, sentir et apprécier les merveilles que la nature nous offre.

Découvrir à l'infini, l'infinie création de la nature divine. Tout est là à portée de main, dans la nature qui sans effort produit tout, créer tout, dans un cycle de vies sans fin, sans cesse renouvelées.
Sans effort les arbres poussent, sans douleurs les fruits murissent. La terre, le soleil et la pluie font leur oeuvre, quoi qu'il. Doucement, patiemment avec confiance.

Tout est là, issu de la poussière des étoiles, rien n'est à inventer. Juste à transformer, à recycler, à créer, simplement, naturellement, en harmonie et en beauté.

L'arc en ciel, magie de la lumière, un pont entre ciel et terre.

Eblouie par le soleil, éclairée par la lune, mouillée par la pluie, mes pieds foulent avec respect et gratitude la terre, mère de toute vie sur terre. Il n'y a qu'à regarder, à inspirer, ici tout n'est que beauté, luxe, calme et volupté.

Il n'y a qu'à lever la tête, ouvrir les yeux, prendre ses bâtons et inspirer à plein poumon l'air souffle de vie, à boire à ta source, l'eau source de vie.

Je vous invite à marcher en beauté demain soir et à danser sous les étoiles à l'occasion de la Summer Full Moon...




Chemins de Compostelle, quels bâtons de marche nordique choisir ?



L'échéance se rapproche....dans trois semaines je serai sur le Chemin. Départ le 3 juillet du Puy en Velay pour rallier Saint-Jean Pied de Port, si tout va bien en 4 semaines. Je ne vais pas vous raconter dans cet article pourquoi je fais le chemin cet été, mais tout simplement vous faire partager mon expérience du choix de prendre des bâtons de marche nordique au lieu d'un bâton de pèlerin et quels bâtons je vais prendre.

Pourquoi je pars avec mes bâtons de marche nordique sur Saint-Jacques de Compostelle ?
D'après ce que j'ai lu le pèlerin semble partir avec son bâton de pèlerin ou des bâtons de randonnée. Pour ma part, voilà sept ans que je randonne avec mes bâtons de marche nordique, en toutes circonstances et sur tous types de terrain.

Forêt, montagne, chemins, bord de mer.... je ne peux plus m'en passer pour l'aspect physiologique, renforcement musculaire du dos et des bras, soulagement du poids sur les articulations chevilles, genoux et hanches.  Cela me sera fort utile, avec un genou encore fragile depuis mon accident (rupture des ligaments croisés antérieurs il y a 1 an 1/2). L'usage des bâtons est également fort utile pour empêcher le gonflement des doigts car il active la circulation cardiaque.

Enfin, ce que j'aime avec les bâtons, c'est cette connexion amplifiée au sol qui favorise l'ancrage à la terre, à la nature, c'est aussi ce mouvement de balancier qui procure un rythme régulier qui berce et ouvre l'esprit, le guide naturellement dans un état proche de l'état méditatif.


Quels bâtons de marche nordique choisir ?
J'ai prévu de partir avec mes bâtons de marche nordique. Oui mais lesquels... ma collection s'est considérablement enrichie depuis mes débuts en 2009. 

Ma collection Leki....

Lorsque j'ai commencé la marche nordique, j'ai testé pas mal de marques de bâtons de nordic walking, vous pourrez retrouver un précédent article sur le sujet ici .
J'ai rapidement préféré les bâtons de la marque Leki. Et au fil des années, les innovations ont élargies la gamme. Entre embout smart tip, bâtons téléscopiques traveller, nouveaux gantelets, voici un petit panel de ce que j'ai testé.

Leki Walker Platinium
L'historique Walker platinium fut mon premier bâton, en 115 cm. Beaucoup trop grand pour moi, à l'époque on m'avait conseillé grand, avant que je ne découvre la technique Alfa. Aujourd'hui j'utilise des bâtons de 105 cm ( je mesure 164 cm), et je teste actuellement cette nouvelle version, d'un joli rouge flash, avec des gantelets complètements modifiés, dans une nouvelle matière. ( a voir si c'est mieux qu'avant, vos retours m'intéressent.)

A gauche le nouveau gantelet

Ensuite j'ai opté pour l'embout Smart tip, et franchement je ne l'ai jamais regretté. Quel confort d'utilisation, c'est beaucoup plus simple à remettre que des embouts classiques, et surtout on ne le perd jamais.
Puis récemment, j'ai évolué vers des Leki Traveller carbon, avec embout Smart Tip ( je ne suis pas sûre que ce modèle existe encore) et là aussi j'ai adoré ce bâton télescopique que l'on peut emmener partout où l'on veut, et dont on peut ajuster la taille si nécessaire.

Walker v/s Traveller smart tip
Donc voilà, j'ai l'embarras du choix pour partir sur le chemin de Compostelle, mais ma logique pratique me dit d'opter pour les télescopiques Traveller Carbon que je pourrais facilement ranger dans mon sac si nécessaire.

Je vous donnerai ferai un retour mon expérience avec des bâtons de marche nordique sur le chemin de Compostelle dans quelques mois.




En juin...on se fait du bien, en pleine nature


De plus en plus d'articles, d'études, ici et là viennent confirmer que la nature est le meilleur terrain de sport pour prévenir bon nombre du maladies, guérir le stress, s'oxygéner la tête, mais aussi respirer l'air pur, s'émerveiller devant la beauté de dame Nature et inspirer sa créativité.


Du Nant de la Folle au pont de la Caille, on bouge et on se ressource...

Ce samedi nous avions rendez-vous pour une rando Nordic au Nant de la Folle. Un coin de nature vraiment magique au coeur de notre beau Genevois que quelques initiées privilégiées ont pu découvrir. Un torrent, une clairière et quelques rayons de soleil, de la fraîcheur et des odeurs d'herbes vertes, quelques petites fées et lutins des bois cachés sous la mousse, il n'en fallait pas plus pour nous faire rêver et savourer le bonheur de l'instant présent...
Marche nordique, méditation, partage, joie de vivre, avec Nordic Nature remercions la nature de nous offrir un si joli terrain de sport... alors surtout n'oublions pas de la respecter et de la préserver.