Libre, je suis...



L'hiver joue à cache cache avec le printemps. 
Tantôt pluvieux, tantôt, venteux,
Tantôt doux, tantôt neigeux.
Un hiver bien surprenant, intriguant.


Dans le ciel, le soleil joue à cache cache avec les nuages.
La pluie a laissé des larmes sur le sol,
Dans son miroir les arbres s'abandonnent
Au gré de ta course vivifiante, mon esprit voyage.


Là un étang paisible, ici un ruisseau sautillant 
Là ta fraîcheur d'un rocher jaillissant
Divine ondine, fraîche rosée
A ta source j'aime m'abreuver.


Dans la douceur de ton air, 
Dans la tendresse de tes bras,
Libre je suis d'y danser
J'aime m'y blottir et ton parfum respirer.



Aucun commentaire