Rendez-vous avec Blanche neige, au coeur de l'hiver...



La blanche neige se fait désirer cette année. L'hiver semble ne pas vouloir montrer le bout de son nez. Où est-il passé, est-il resté bloqué à l'autre bout du monde. Finira t'il par arriver au mois de mars et peut-être skierons nous cette année au mois de juillet.

Autant de questions auxquelles je ne peux répondre. Même les plus éminents spécialistes hésitent. Viendra, viendra pas ? Bon arrêtons de nous poser des questions, Dame Nature nous joue des tours, essaie de nous faire perdre la tête ou tout simplement essaie de nous faire comprendre que l'on s'est suffisamment moquée d'elle. A coup de canons à neige, d'hélicoptères et de camions qui arrachent de la neige aux glaciers pour ravir les touristes et le monde de l'économie, nous agressons et volons, sans honte, ni remord la Nature. A bout de souffle, en pleine crise, le système débloque. Et la nature également. Elle nous envoie des signes, tente de nous faire comprendre que nous faisons fausse route, que nous courrons à notre perte. STOP ! Il est temps de lâcher prise, de la respecter et de s'adapter à elle. Pas de neige = pas de ski. Arrêtons les artifices au nom de la croissance, et revenons à des choses plus simples et authentiques.

En 2016, ensemble on va plus loin

Santé nordic, joie de vivre et plaisirs nature au programme de 2016

Par ces temps humides, c'est le temps du tri des photos et des souvenirs, de se remémorer les provisions de soleil et de bonne humeur que l'on a faites à la belle saison...


Petit coup d'oeil dans le rétro, 2015 fut l'année d'un défi à relever, celui de me reconstruire après mon accident puis de grandes joies, tout d'abord celle de savoir que vous marchiez en mon absence pour me soutenir, puis celle de vous retrouver sous le soleil du mois de juin, 6 mois après ma chute.

2016, l'année du renouveau...

"S'inspirer de la nature pour trouver la lumière" Pierre Rabhi


Et voilà, encore une année de passée. Une année étrange, tumultueuse, bouleversante. Une année à me réparer, à me reconstruite, à relever de nouveaux défis, mais aussi à parcourir un nouveau chemin à la découverte, que dis-je à la rencontre de moi.



Il faut mourir avant de pouvoir renaître...
2014 s'est achevée sous une tempête de neige et un accident de ski qui m'a mis en mode pause. Rupture des ligaments croisés et une année charnière dans ma vie. Personnelle, professionnelle, sportive, créative. Celle que j'étais avant cette blessure n'existe plus et je ne le regrette pas.
J'ai tant appris de cette blessure que je la remercie de m'avoir sauvée, de m'avoir permis de renaître. Elle m'a permis d'explorer tant de nouvelles facettes de la vie jusqu'alors inconnues. J'ai grandi avec cet accident de Genou/ je-nous et j'en retiens une leçon principale. Une blessure, une maladie est l'expression de notre corps, des maux de notre esprit, de notre âme ou de notre coeur que les mots n'arrivent pas toujours à exprimer.

C'est une leçon que je tenterai de m'appliquer au quotidien pour parcourir mon chemin et je me me ferai un plaisir de partager avec mes pratiquants de marche nordique.