Du ski de fond à la marche nordique... il n'y a qu'un pas


Corrençon en Vercors le 27 décembre 2015

Cet hiver, destination le Vercors. Superbe région que j'avais découverte en 2013 à l'occasion de la première édition de l'Euronordic Walk, avec un parcours de 23 km entre Corrençon en Vercors et Autran.
Je m'étais promis d'y revenir, très tentée de découvrir le domaine de ski nordique du Vercors en hiver.

Les pistes de ski de Villars de Lans
Avec les conditions très neigeuses de l'hiver 2014 à cette même époque, je m'imaginais déjà partie pour de belles glissages... Mais Dame Nature en a décidé autrement cette année. Soleil radieux, ciel bleu et pas un centimètre de neige à l'horizon !

Les Leki Traveller, parfaits pour mettre dans la valise
Sans doute a t'elle décidé que je n'étais pas encore prête à reprendre le ski, suite à mon accident, il y a tout juste un an.
Qu'a cela ne tienne, dans ma valise, mes nouveaux bâtons leki traveller carbon télescopiques avec gants intégrés et mon bandeau WAA, souvenir du stage Trail et Yoga.

Un rayon de soleil

Sans neige et sans skis, le ski nordique se transforme en marche nordique. Au départ du domaine nordique de Bois Barbu de Villars de Lans, direction Corrençon en Vercors, puis retour sur Villars par la Via Vercors.

en sous-bois.

Après une portion en forêt en version trail jusqu'à Corrençon, le chemin parfaitement roulant jusqu'à Villars est idéal pour pratiquer la marche nordique. Du soleil pour recharger ses batteries, de superbes paysages à contempler, un calme ressourçant et la voute azurée du ciel pour marcher sereinement et finir en douceur et en beauté cette année 2015 plutôt tumultueuse.

Au final, un parcours de 17 kilomètres et un entrainement parfait pour le ski nordique... quand la neige sera tombée.

La Via Vercors parfaite pour la marche nordique

Et aussi l'envie de revenir au mois de juin pour l'édition 2016 de l'EuroNordic Walk.




Retour vers un sulfureux passé...au Pont de la Caille

Les Ponts de la Caille

Le site du Pont de la Caille a été récemment rénové.... depuis quelques temps déjà, l'envie me titillait d'aller voir ce qui se passait là-bas.

Sur le pont vertigineux, mais surtout quelques centaines de mètres en contrebas, sur le site des anciens thermes, créés au XIXème siècle le long de la rivière des Usses.



Difficile d'imaginer qu'en 1847, un établissement presque luxueux y avait été construit pour profiter des bienfaits des sources sulfureuses jaillissant à 24°. A cette époque, l'homme ne reculait devant aucune difficulté technique pour exploiter les bienfaits de la nature directement à leur source.

Un chemin et des constructions modernes avaient été aménagés au fond des vertigineuses gorges des Usses. Un trou dans lequel on peut encore tenter d'aller se perdre aujourd'hui, car si le site du Pont de la Caille a été réhabilité, l'ancien chemin des Bains est en piteux état.


Nous avons suivi ce chemin, partis à l'aventure pour tenter de trouver les anciens thermes, sans trop savoir ce que nous allions trouver. Et nous n'avons pas été déçus !


Une plongée dans un mystérieux passé aux allures d'Indiana Jones, un temple du bien-être en ruine, fantôme d'une splendeur révolue envahis par une végétation digne du Livre de la Jungle.



Des arbres étranges envahis de lianes, une passerelle métallique prête à s'effondrer, une ancienne piscine et des résurgences des sources sulfureuses...


Sulfureuse, mystérieuse, étrange, il n'en fallait pas moins pour que cette balade me plonge dans une évasion romanesque digne d'un roman de mon enfance.


L'aventure n'est pas loin, il suffit de vouloir la vivre, à deux pas de son quotidien !

A bientôt cher lecteur-marcheur sur mon chemin, pour de nouvelles aventures...