Rien ne sert de courir, il faut partir à point...pour rester ZEN !

Rien ne sert de courir, il faut partir à point...
Par les temps qui courent, rien ne sert de courir, mieux vaut partir à point. En d'autres termes, et dans mon état, rien ne sert de s'énerver, ni de gesticuler dans tous les sens cela ne mènera nulle part. Et comme je sais que je suis plus tortue que lièvre, il vaut mieux que je prévois un peu plus de temps quand je me déplace, surtout vu les péripéties de la Vie.

J'en ai fait l'expérience mercredi dernier, alors que ma santé ne me le permet pas encore vraiment, j'avais rendez-vous pour un peut être futur projet professionnel. Je gare ma voiture, confiante sous les doux rayons du soleil qui pontaient le bout de leur nez. Je reviens une heure plus tard et là, patatra, ma voiture ne voulait plus démarrer. Panne de batterie. Bloquée seule au beau milieu de Genève à 12h30. Coup de fil, j'appelle mon dépanneur de mari, qui ne pourra venir que vers 15 heures... Je ne m'énerve pas et profite de ce contre-temps  pour aller déjeuner avec une amie qui se trouvait à 10 minutes à pied de là. En béquilles, 30 minutes de galère... mais qu'importe je suis en Vie.

Retour 2 heures plus tard à la voiture un peu en panique, car j'avais oublié de recharger l'horodateur. Ouf pas de nouvelle prune ! La Vie a été clémente avec moi sur ce coup-là, car j'ai oublié de vous dire que j'en avais déjà pris une quelques heures plus tôt après ma séance de kiné, ayant oublié mon disque bleu sur un parking du centre ville de notre charmante ville.

Bilan : Retour à la maison en fin de journée, exténuée par toutes ses péripéties, mais heureuse d'avoir su gérer sans (trop) de stress !
Moralité : Dans la vie, il y a toujours des imprévus, un grain de sable qui vient coincer l'engrenage, il vaut mieux s'y préparer et l'accepter.
La morale de cette morale : Comme me l'a fait comprendre une amie le lendemain : voit un signe dans ta batterie à plat, elle est comme toi...cette destination n'est pas faite pour toi, passe ton chemin. Rien ne sert de dépenser son énergie sur des voies négatives, des chemins sans issue ou semés d'embûches.

.... et qui veut aller loi, ménage sa monture ! 

Zen, soyons zen, et écoutons plutôt le calme de l'esprit et du coeur, laissons l'agitation et les agressions qui nous entourent s'écouler doucement, comme l'eau sur les plumes d'un oiseau. Plus facile à dire qu'à faire me direz-vous mais cela vaut la peine d'essayer, même si ce n'est que quelques instants dans la journée.

Envie d'une lecture zen, créative et inspirante, je vous recommande FLOW


Envie d'une musique zen, écouter ou relisez les paroles de cette magnifique chanson de Zazie.


Un canard dans le café. 
J'ai du mal à digérer, parfois, 
Tous les papiers mâchés 
Qui se prennent à mon filet 
De voix. Pauvre pêcheur, 
Fallait lire entre mes lignes, 
Pas mordre à mes sautes d'humeur 
Même si je n'en suis pas digne. 

Fallait rester Zen. Soyons Zen, 
Du sang froid dans les veines, soyons Zen 
Plus de choc à la chaîne. 
Zen, restons Zen, 
Du calme à la vie comme à la scène, 
Sans amour et sans haine. 

J'suis pas dans l'vent des guignols, 
De ces joueurs en fond de court, 
De ceux qui, pour un p'tit bout d'atoll, 
Sont prêts à larguer les amours, 
Tous ces maîtres-chanteurs 
Qui manquent de coffre et de hauteur. 
C'est facile de compter les erreurs 

  
Quand on ne joue pas la scène. 

L'erreur est humaine. Soyons Zen. 
Du sang froid dans les veines. Soyons Zen 
Plus de choc à la chaîne. 
Zen, restons Zen. 
Du calme à la vie comme à la scène, 
Sans amour et sans haine. 
Zen, Zen, 
Zen, Zen. 

Zen, restons Zen. 
Du sang froid dans les veines, Zen 
Plus de sccop à la chaîne, Zen. 
Idem à la vie comme à la scène, 
Sans amour et sans haine, 
Zen, 
Sans amour et sans haine, 
Zen, 
Sans amour et sans haine, 
Soyons Zen, 
Zen. 

Aucun commentaire