D'Argentière à Moiry, l'été au pied des glaciers

Lac et glacier de Moiry
L'été est l'occasion de faire des belles balades en montagne, dans notre merveilleuse région entre Salève, Jura et Alpes... Bien sûr je ne me sépare jamais de mes bâtons de marche nordique.

On me pose souvent la question : bâtons ou pas en montagne ? Bien sûr, sur certains passages escarpés les bâtons peuvent devenir superflus, voir gênants et encombrants pour gravir des passages rocheux ou vertigineux. Pour cela, il existe des bâtons télescopiques qui peuvent s'avérer très utiles.
D'ailleurs Leki vient de sortir un nouveau modèle ultra léger et ultra-maniable 100% carbone. (Vu au salon de la marche nordique à l'EuroNordic Walk et commercialisé par www.danslapente.com, distributeur régional basé à Voiron)

Des chemins faciles aux...
Cependant, 80% du temps, les bâtons sont bien utiles pour soulager le dos du poids du sac à dos, ainsi que le poids sur les jambes. Par ailleurs le mouvement de saisi-lâcher de la poignée va activer la pompe cardiaque et favoriser la circulation sanguine, évitant ainsi les "doigts qui gonflent".

passages plus techniques


Dans les montées, la propulsion des bâtons facilite la progression, ainsi que sur des passages enneigés, et dans les descentes ou les pierriers, ils permettent de stabiliser et sécuriser la marche.

Sentier sur névé de neige.
Deux rando'nordic pour contempler la beauté de la nature
L'été étant particulièrement généreux cette année, nous avons eu la chance de partir en randonnée à deux reprises au pied de deux merveilleux glaciers des Alpes.
Ciel bleu, soleil au zénith, glaciers impressionnants, vues à couper le souffle, délicates fleurs de montagnes, entre 2000 et 3000 mètres d'altitude, après la froide blancheur de l'hiver, la haute-montagne dévoile l'été un nouveau visage souriant et une palette de couleurs uniques.

glacier d'Argentière
Du CosmoJazz au pied du glacier d'Argentière au dessus de Chamonix, à la cabane de Moiry (que je vous recommande chaudement) suspendue au dessus du glacier, dans le val d'Anniviers au dessus de Grimentz (Valais, Suisse), j'ai découvert des itinéraires magiques, mais également sportifs et exigeants.

La cabane de Moiry, entre passé ... 
et futur. 
Bonnes chaussures, casquette, crème solaire et plusieurs litres d'eau, ainsi que des vêtements chauds dans son sac sont indispensables quand on s'aventure au dessus de 1500 mètres d'altitude.
Sur ces itinéraires, il m'est arrivé de croiser des touristes en tong et torse nu comme ils vont à la plage !

Un merveilleux bouquet pour le yeux et l'appareil photo. 
La nature s'admire, se respecte et doit être protégée, je rappelle qu'aucune fleur de montagne ne doit être cueillie et ramenée à la maison. Seules les images vous rappelleront ces souvenirs et ces moments de plénitude à contempler Dame nature.

Pour toutes les admirer, le blog d'une passionnée de fleurs de montagne qui les a répertoriées : http://fleursanniviers.over-blog.com/
Une appli sur Iphone "fleur des Alpes"











1 commentaire

  1. Bonjour,
    En plus de découvrir le pays et profiter du paysage, on fait du sport! c'est vraiment bien être et plaisir. Une expérience à ne pas rater.

    RépondreSupprimer