Meilleurs Voeux


Je vous souhaite une année lumineuse, douce et heureuse. Que vos voeux les plus chers se réalisent. Paix dans le monde, succès dans vos projets professionnels, bonheurs dans votre vie personnelle et plaisirs partagés sur les terrains de sports et les chemins de Marche Nordique.

Merveilleux 2011 à tous.

Marche nordique : bienfait n°4

La Marche Nordique, un sport écologique et économique.

Avec la course à pied, la marche et la marche nordique, sont les sports les plus simples et les plus naturels, et qui demandent le moins de matériel spécifique.
Une paire de chaussure adaptée est bien sûre la base, des bâtons en carbone, le reste n'est que superflu, artifices ou effets de mode ! Bien sûr les marques, les innovations techniques, les petits détails pratiques nous donnerons toujours l'occasion d'investir dans du nouveau matériel... mais on peut aussi se contenter de recycler pantalons, polaires et autres blousons imperméable ! Donc impact réduit sur l'environnement et le porte- monnaie !

La nature environnante est un terrain de sport merveilleux, entièrement gratuit pour pratiquer en toute liberté son sport favori, mais bien sûr en prenant toujours soin de la préserver et de la respecter.
Au pied de sa maison ou de son immeuble, à quelques kilomètres de chez soi ou à l'autre bout de la planète, en ville, à la montagne ou en bord de mer, la marche nordique se pratique partout, sans exception ! Alors n'oubliez pas d'avoir toujours une paire de basket et de bâtons dans votre coffre ou dans vos bagages !




33ème Course de l'Escalade

Une Escalade exceptionnelle : La 33ème course de l’Escalade de Genève restera marquée pour longtemps dans la mémoire des sportifs et des bénévoles qui y ont participé.

Les conditions météorologiques exceptionnelles de la semaine qui ont précédé la course resteront elles aussi gravées dans les mémoires et dans les statistiques de Météo Suisse et France, et elles ont d'ailleurs failli remettre en question la tenue de la mythique course.

Près de 50 centimètres de neige tombés en 24 heures entre le mardi et le mercredi 1er décembre ont désorganisé les transports publics, scolaires et la circulation dans tout le Genevois. La température sibérienne qui a suivi cet épisode neigeux a causé un chaos hivernal sans précédent. Pénurie de sel, de pelles à neige, de pneux d’hiver, de chasse-neige ont surpris la population et plus encore les autorités. Forcément au 21ème siècle, un demi mètre de neige en automne est beaucoup plus difficile à gérer qu’un crash économique sur la place financière ! En tous les cas, la Haute-Savoie aura prouvée qu’elle n’a pas besoin de canon à neige pour les Jeux Olympiques et qu’elle n’a nul besoin de construire de nouvelles de pistes de ski : ses routes sont parfaites pour le ski de fond ou la luge !

Piste de ski de fond : la route entre Viry et Veigy !

Mais revenons à la Course de l’Escalade ! Les organisateurs ont déployé une énergie folle pour venir à bout de la banquise qui avait recouvert le Parc des Bastions et la Vieille Ville de Genève. Jusqu’au vendredi soir, la météo laissait présager une annulation aux plus pessimistes. Les plus optimistes n’ont pas baissé les bras et ont relevé leurs manches : un énorme bravo et un grand merci !

Les sportifs, jeunes et moins jeunes, coureurs, marcheurs et marcheuses nordiques ont bravé des températures négatives avoisinant les – 10 degrés à 8 heures du matin : respect à eux pour leur engagement et leur effort !

Pour ma part, après quelques hésitations la veille, je ne pouvais me résoudre à abandonner la partie, les ailes gauloises fièrement relevées étaient là pour nous porter ! Les marcheuses nordiques de l’ASJ 74, fidèles au poste, prenaient le départ à 8h20 à la douane de Veyrier, prêtes à relever le défi ! Un grand merci à Catherine, notre coach, qui malgré la fièvre et quelques heures de sommeil difficile, tenait la barre et motivait ses troupes.

Cinq cent Nordic Walkers s’élançaient dans la bonne humeur et jouaient des bâtons sur une piste verglacée mais ne tardaient pas à rejoindre la queue du peloton des walkers partis 10 minutes plus tôt. Je dois dire que les bâtons m’ont semblé représenter un net avantage pour garder l’équilibre et sécuriser sa progression.


Le froid nous poussait à accélérer le rythme pour se réchauffer, portés par une ambiance géniale, rythmés par quelques musiciens et spectateurs motivés postés tout au long du parcours. Un panorama fantastique entre Salève et Jura, illuminé d'un lever de soleil somptueux sur fond de ciel bleu signaient un moment magique et donnaient des ailes aux concurrents !


J’en oubliais la course et le chrono, et prenais le temps de photographier tant de beauté et immortaliser cet instant unique… J’en oubliais le froid et l’effort, pour au final boucler les 8 kilomètres en 1h09’21’’ avec seulement 40 secondes de plus que l’année passée ! Ce qui est incroyable c’est qu’à aucun moment je n’ai eu mal aux jambes ou ressenti un léger essouflement ! Et le lendemain, aucune courbature ! Comme quoi des conditions exceptionnelles permettent de se surpasser et repousser un peu plus ses limites. Comme lorsqu’on gravit un montagne, plus elle est élevée, plus l’effort fourni est intense, plus intense est la satisfation et le bonheur ressentis à l’arrivée.

Bravo à tous pour cette Escalade exceptionnelle et rendez-vous l’année prochaine.

Malgré la fièvre et le froid, Catherine avec le sourire à l'arrivée

Les palmiers sont là, mais pas la mer !

Plus de photos

Tous les résulats : www.escalade.ch

Marche nordique : bienfait n°3

Renforce la résistance à la douleur et aux maladies

Lundi 28 décembre 2010 : marche nordique nocturne polaire : 6 km de nuit par -5°

Il y a un an ou deux, je n'aurai pas imaginé marcher dans la tempête, sous une pluie battante ou encore en pleine nuit par -5 degrés ! Pour moi,en hiver, la sortie de ski était parfaite par temps ensoleillé, froid mais pas trop, et avec une bonne neige fraîche, saupoudrant les cîmes des sapins !
Trop gatée par des années de chouchoutage, de conditions souvent idéales, aux pieds des pistes ! J'en ai pris conscience avec tous mes amis qui ne résident pas en Haute-Savoie et qui m'envient chaque hiver !

Et puis, il y a deux ans, j'ai découvert la marche nordique et depuis plus rien ne m'arrête ou presque !
L'entraînement hebdomadaire entre copines est devenu un rituel, une habitude, un rendez-vous incontournable, peu importe les caprices de la météo. Après une longue journée assise derrière son ordinateur, les gambettes ne demandent qu'à gambader, les langue à se délier ! Une véritable bouffée d'oxygène, mais aussi un bon moment de convivialité !
Bref, vous allez me dire on s'éloigne de la résistance à la douleur ! Et bien non justement ! C'est ce sentiment de liberté, d'évasion que nous retrouvons chaque lundi et qui nous fait oublier les tracas du quotidien, les aléas de la météo, les petites douleurs, .. toutes les pensées négatives s'évacuent, notre corps et notre esprit se détendent, se ressourcent, se regonflent en oxygène, et se retrouvent en pleine forme pour affronter de nouvelles difficultés, agressions extérieures, virus hivernaux...

Marche nordique : bienfait n°2

Plus efficace que la marche, moins traumatisant que la course.

Course de l'ekiden des 4 Hameaux de Saint-Julien en Genevois en 3 X 5 km

J'ai déjà entendu des remarques du style : " la marche nordique ? c'est pas du sport !",
"ahah...des bâtons ! mais où sont tes skis ?" C'est sûr la marche nordique ne sera pas demain
un sport olympique et telle n'est pas son ambition !
Il existe des "compétitions" ou plutôt des courses de Nordic Walking, mais même
si elles sont chronométrées, il n'y pas de classement ! Par fair play, il est demandé
aux participants de ne pas courir, mais il n'y a jamais de juges sur le parcours.
C'est sûr, on se fait parfois doubler par un ancien coureur qui a des fourmis dans
les jambes et qui espère faire un "podium" dans la catégorie Marche Nordique !

Mais la marche nordique est avant tout un sport bien-être et convivial, et il n'y a pas besoin
d'être expert pour se rendre compte que la marche nordique est un sport plus doux que la
course et le running.
En marchant, on a toujours un pied au sol, alors qu'en courant, la réception après la phase de
suspension occasionne un choc sur les membres inférieurs et les articulations( genoux,
chevilles et hanches). Grâce à l'action des bâtons et la poussée des bras - qui nécessite une
bonne maîtrise de la technique -, l'effort augmente de 40% et le rythme cardiaque atteint rapidement la
zone cible de 65 à 85% de sa fréquence maximale. La vitesse de déplacement atteint alors
6 à 7 km/h et la dépense calorique équivaut à un footing modéré. Sans compter que l'action
des bâtons permet de muscler et renforcer le haut du corps, les bras, le buste, le dos et les
abdominaux.
Cela ne vous rappelle pas l'histoire du lièvre et de la tortue, ou encore qui veut
aller loin ménage sa monture !

La marche nordique, un sport santé en plein essor

Je me demande parfois pourquoi la Marche Nordique m'a d'emblé passionnée, et pourquoi elle connaît un tel engouement depuis quelques années en France, mais également en Europe, sans oublier les Etats-Unis.

Les réponses sont multiples, et on en vient à se demander pourquoi avoir attendu si longtemps pour marcher avec des bâtons !
Certains vous dirons que les bâtons sont réservés pour les personnes âgées, que ce sont des béquilles,...ils n'ont pas conscience du rôle des bâtons dans la propulsion, l'équilibre, la coordination, la répartition du poids du corps sur les quatre membres... imaginez-vous des skieurs de fond sans bâtons ?
Les bienfaits de la marche nordique sont multiples, ils interviennent au niveau du corps, mais également du mental. Je reviendrai dans un article futur sur les différents points.Une chose est sûre, après 1 an et demi de pratique, je me sens tellement mieux. Mon corps est plus musclé, ma démarche plus assurée, l’ascension d’une pente beaucoup plus aisée, la résistance à l’effort améliorée, sans compter un goût nouveau pour la vie, le partage, les rencontres, un nouvel état d’esprit plus serein, plus ouvert et l’envie de faire découvrir aux autres les bienfaits de ce sport.

Marche nordique : bienfait n°1

Contempler la nature




C'est un bienfait tout simple, gratuit, qui ne demande pas beaucoup d'effort mais procure un bien être immédiat : admirer le paysage, le temps qui passe, l'influence des saisons sur la nature... Observer l'apparition des premières feuilles au printemps, des champignons en septembre, écouter le chant d'un oiseau, l'eau qui coule dans le torrent, le vent qui souffle ou la pluie qui rafraîchit le visage ! Un matin, se laisser surprendre par la neige, un autre, fouler les feuilles d'automne.
Chaque sortie apporte son lot de nouveautés, de surprises. Il suffit juste d'ouvrir l'oeil et d'apprécier l'instant présent ! Ce geste simple est déjà bénéfique pour l'esprit, il permet de se ressourcer, de se vider la tête, d'oublier les petits tracas du quotidien.
Ainsi j'emporte souvent mon appareil photo lors de mes sorties marche nordique, afin d'immortaliser les cadeaux de dame nature et de les partager un jour avec vous, ici ou ailleurs, cher lecteur.

Saveurs d'automne


Lavaux Nordic Walking

Ce ne fut pas une journée aux Bains de Lavey, mais une douche à Lavaux !

Inscrites aux 12km de Lavaux, ce dimanche 7 novembre, le Team Walk'in Girls de l'ASJ74 a bien pris le départ malgré une météo qui s'annonçait maussade, voir carrément pessimiste !

le Team Walk'in Girls de l'ASJ74 : Pascale, Fanfan et Sylvie.

Les bords du Léman, un vignoble mordoré classé au patrimoine de l'Unesco, une vue somptueuse sur la chaîne des Alpes, un cadre magnifique nous attendait sur la Riviera Vaudoise, à deux pas de Montreux.

A 9 heures, une éclaircie nous permettait de poser pour la photo souvenir sur les berges du Lac à Vevey, avant de récupérer nos dossards et le tee-shirt souvenir de l'épreuve ! Devinez sa couleur ? Bleue ! Encore du bleu, décidément, c'est la couleur à la mode cette année, mais cela n'allait malheureusement pas être la couleur du ciel aujourd'hui !


Allez les bleues !

A 10 heures, échauffement en musique, toujours au sec, puis 10h35, top départ !

Plus de 1000 marcheurs au départ du Lavaux Nordic Walking 2010

A 10h38, la pluie s'invitait après quelques foulées et à l'attaque de la première grimpette ! Ce n'était pas un crachin breton mais une pluie fine qui allait nous accompagner tout au long du parcours... Ce n'est pas aujourd'hui que nous allions sentir les gouttes de sueur perler sur notre front !
Ce petit rafraîchissement nous permettait de gravir les 250 mètres de dénivelé des coteaux de Lavaux à belle allure ! J'arrivai au ravitaillement à 5,2 km du départ et 190 mètres plus haut ( 380 m/ 570 m d'altitude) en 44 min. Après un léger répit, la pluie redoublait d'intensité et n'allait plus nous lâcher jusqu'à l'arrivée, nous incitant à forcer l'allure dans la descente. Je passais les 8km en 1h03, les 10 km en 1h23, et la ligne d'arrivée, 12km et 1h31 après le départ.
Mouillées, mais heureuses d'avoir affronté de telles conditions, les Walk'in Girls de l'ASJ74 inscrivaient avec le sourire une nouvelle course à leur palmarès.


Les sirènes de Lavaux ont pris l'eau mais n'ont pas coulé !

La boissons de l'effort en Suisse !

Les temps du Team Walk'in Girls / ASJ74 :
Sylvie Lavieille : 1h27min33 sec
Françoise Viffry :
1h30min35 sec
Pascale Weber : 1h31min42 sec

Pour voir tous les temps : cliquez ici

Le Parcours :

La Marche Nordique ne craint pas la tempête


Nous étions une douzaine de fidèles au rendez-vous ce lundi soir, 25 octobre, pour notre entraînement hebdomadaire de marche nordique au stade de la Paguette. Ni le froid, ni la nuit, ni la bise qui soufflait à prêt de 80 km/h ne nous ont empêcher de parcourir nos 6 kilomètres dans la campagne genevoise. Afin d'éviter les chutes d'arbres nous avons prudemment opté pour une virée à travers les vignes qui nous a conduit jusque sur les hauts de Lully. Ce fut une marche très originale, voir décalée, à la frontale dans la nuit avec des éléments déchaînés tout autour de nous, ambiance Apocalypse Now / fin du Monde.
Nous sommes rentrés fatigués mais heureux d'avoir affronté de telles conditions, se disant que nous étions préparé ainsi au ski et conditions hivernales !

Course de l'Escalade


Afin de tenir compte du succès grandissant de la Course de l'Escalade (1 500 marcheurs en 2009), les organisateurs avons décidé cette année de séparer les départs du Walking et du Nordic Walking qui seront donnés à 10 minutes d'intervalle.

L'épreuve de "Walking" et "Nordic Walking" se déroule sur un parcours est de 8km entre Veyrier et les Bastions.

* Heure de départ : 8h10 Walking et 8h20 Nordic walking
* Lieu : Devant la salle communale au centre du village (route de Veyrier 265).
* Pas de ravitaillement sur le parcours.
* Classement et chronométrage : S'agissant d'une épreuve non-compétitive, aucun classement n'est établi mais chaque concurrent reçoit son temps, à savoir celui compris entre le coup de canon du départ et son franchissement de la ligne d'arrivée.

Superbe course sur un parcours entre ville et campagne, du pied du Salève au centre-ville de Genève, ambiance très sympa avec de nombreux supporters sur le parcours, beaucoup de participants déguisés...

En 2009, l'Athlé St ju 74 se plaçait en première position du classement par équipe...
Pour ma part dossard 419, je terminais en 1h08'45 à la 368 ème place avec un Fm de 166 et un max à 185... le défit : faire mieux cette année, mon objectif : 1h06.

Stage de marche nordique sur la Côte d'Azur

Nordic Décalé Nice : nous l'attention depuis des mois ! Enfin le grand jour arriva, les 16 et 17 octobre 2010. Ni les annonces de grèves, ni la pluie n'allait entacher la bonne humeur et la motivation des 30 marcheurs et marcheuses décalés de Haute-Savoie !
Concocté par Annick Dupraz, notre GO marche nordique, le stage Nordic Décalé Nice fut simplement énorme ! Enorme à tous points de vue : organisation, ambiance, rencontres, amitié, sportivité, dépaysement... ce premier essai Nordic version sudiste fut une totale réussite, et assurément pas le dernier...Quand la montagne vient à la mer, la rencontre est juste géniale !

5h30 : rdv à l'aéroport de Genève, le ton est donné, Rocco Guerrazzi nous régale de ses viennoiseries, avant et après l'effort, le réconfort...


Essayage des nouveaux tee-shirts, un grand merci à l'ECO-BLOG notre sponsor :

8h : Lever de soleil sur la promenade des Anglais :

8H15 : Installation à l'Hôtel Brice de Nice (non non ce n'est pas une blague !)

9h : Rencontre avec nos correspondants niçois, le Club Gym Dante 06 : la marche nordique est un formidable vecteur d'amitié :



10h : marche et renforcement musculaire dans le Parc de la Colline du Château puis retour via le Vieux Nice.

12h : on n'oublie pas l'heure de l'apéro !

Détente et picnic sur la plage.

Puis 10km sur la Promenade des Anglais, on est quand même là pour s'entraîner !

Nice by Night et repas gastronomique...

En bref, dimanche, balade à Saint-Paul de Vence, vélo, verre de l'amitié...et retour...nous repartons sur Genève avec des tonnes de souvenirs et de fous rires, du soleil en réserve pour affronter le dur hiver savoyard...




Plus de photos :
Nordic Nice Décalé